Classification de fonctions CP200 - Regroupée en 4 classes

Critères différenciants – Niveau

Classe A Classe B Classe C Classe D
Complexité

a. Traite des problèmes concrets, souvent routiniers et répétitifs.

a. Traite des problèmes et questions concrets et similaires à l'intérieur d'un ensemble de tâches bien définies.

a. Traite des problèmes et questions moins concrets et régulièrement changeant dans le cadre d'une mission déterminée.

a. Traite des problèmes et questions concrètes et abstraites dans le cadre d'un objectif donné (large).

Résolution de problèmes

b. Traitement routinier des problèmes: résolution des problèmes sur base d'instructions et de règles strictes.

b. Traitement des problèmes par similitude: résolution des problèmes sur base de règles d'exécution et d'un choix parmi un ensemble de solutions connues.

b. Traitement des problèmes par interpolation : résolution des problèmes à partir de la maîtrise d'un domaine professionnel et des notions acquises par l'expérience.

b. Traitement des problèmes par la réflexion : résolution des problèmes à partir de l'analyse et de l'interprétation des situations et par le développe-ment de solutions (à l'intérieur de normes déterminées).

Impact des fautes

c. Les fautes dans l'exécution des tâches concernent directement le processus de travail d'autrui.

c. Les fautes ne sont pas immédiatement remarquées et peuvent conduire à des pertes de temps, d'argent ou d'image de marque.

c. Les fautes ont des conséquences claires en matière de perte de temps, d'argent et d'image de marque.


c. Les décisions et avis fautifs peuvent conduire à des pertes considérables en matière de temps, d'argent et/ou d'image de marque.

Contribution

d. La contribution se situe dans le caractère de soutien de la fonction par rapport aux autres travailleurs.

d. La contribution de la fonction se situe dans la préparation de prestations et la réalisation partielle dans un domaine de résultat.

d. La valeur ajoutée de la fonction se situe dans la satisfaction d'un client interne ou externe grâce à l'apport qualitatif et créatif dans la réalisation de la mission.

d. La valeur ajoutée de la fonction se situe dans la prise de décisions ou dans les conseils (internes ou externes) qui auront un effet positif à long terme.

Autonomie

e. Les tâches sont clairement définies; il n'y a pas ou peu de liberté en ce qui concerne la méthode d'exécution.

e. Les missions sont clairement définies. Les choix sont fait à l'intérieur de normes claires.


e. Les objectifs sont clairement établis. Prend des décisions, sur un plan créatif, à l'intérieur d'un cadre défini.


e. Participation à la préparation et à la fixation d'objectifs. Prend des décisions innovantes à l'intérieur d'un cadre large (budget).

Répartition du travail

f. Exécute des tâches sur base d'une procédure de travail définie.

f. Conduit des tâches dans un ordre donné. Peut, pour chaque mission, fixer l'ordre. Détermine lui-même l'ordre d'exécution des tâches dans une limite de temps fixée.

f. Détermine les ordres de priorité du travail en concer-tation avec le chef.

f. Détermine, en fonction de l'objectif déterminé, à côté de ses propres priorités de travail, également celles des autres travailleurs.

Contrôle

g. Les prestations sont contrôlées par un chef et évaluées sur base d'éléments définis préalablement.

g. Le contrôle des prestations propres est basé sur des procédures de travail. Est contrôlé et évalué sur base de résultats intermédiaires.

g. Le contrôle des prestations propres est basé sur des procédures de travail. Est contrôlé et évalué sur base du résultat final de la mission.

g. Est principalement contrôlé et évalué sur base de la réalisation d'objectifs préala-blement fixés.

Connaissances

h. Consiste en une connaissance pratique de base en rapport avec un nombre déterminé de procédures et de techniques à appliquer.
Expérience.

h. Consiste en une connaissance pratique en rapport avec les diverses procédures et techniques à appliquer.

Connaissances scolaires et expérience.

h. Consiste en une connaissance pratique et théorique en rapport avec son propre domaine. Doit avoir des notions des domaines voisins d'autres disciplines.

Connaissance d'un domaine technique.

h. Consiste en une connaissance théorique et pratique approfondie de son propre domaine et des domaines apparentés.

Connaissances spécialisées ou professionnelles multidisciplinaires.

Formation

i. Pas de formation spécifique exigée. La formation en situation réelle (en entreprise) suffit.

i. Une formation professionnelle scolaire spécifique est néces-saire. Les connaissances spécifiques professionnelles peuvent être acquises par l'expérience.

i. Een specifieke technische opleiding is vereist. Periodieke bijscholing in de veranderende wetgevingen en/of technologieën is noodzakelijk.

i. Gespecialiseerde disciplinaire voortgezette hogere opleiding. Constante bijkomende vorming en zelfstudie is noodzakelijk

Transmission d’information

j. Signaleert voornamelijk concrete vaststellingen en problemen aan collegae en chef.

j. Informeert betrokkenen en belanghebbenden inzake de stand van zaken en eventuele problemen.

j. Une formation technique spécifique est exigée. Une formation continuée périodique est nécessaire en matière de l'évolution des lois et des techniques.

j. Formation supérieure conti-nuée spécialisée dans la discipline en cause. Une formation constante et continue ainsi qu'une auto formation sont nécessaires.

Contacts

k. A principalement des contacts verbaux avec des collaborateurs internes. Les contacts avec l'extérieur restent superficiels.

k. A des contacts verbaux et écrits (routiniers) avec des personnes internes et externes.

k. A des contacts verbaux et écrits avec des personnes internes et externes.

k. A des contacts verbaux approfondis et écrits, avec des personnes internes et externes.

Langues étrangères

l. Communique (oralement) dans sa propre langue. Utilise des phrases standards dans une langue étrangère.

l. Communique (oralement et par écrit) dans sa propre langue. Communique dans une langue étrangère avec des phrases standards.

l. Communique (oralement et par écrit) dans sa propre langue et dans une langue étrangère.

l. Communique (oralement et par écrit) dans sa propre langue et dans une ou plusieurs langues étrangères.